La Parodontite

Clinique dentaire en IDF

Très semblable à l’hypertension, la maladie parodontale est également une « maladie silencieuse » qui peut passer inaperçue jusqu’à ce qu’elle atteigne les derniers stades de la maladie où l’érosion des gencives, la perte des dents et des dommages permanents peuvent se produire.

Il est important de visiter un spécialiste pour des traitements d’hygiène réguliers (tous les 4 à 6 mois), pour éviter cette maladie.

Lorsque qu'elle n’est pas traitée, la maladie parodontale provoque des douleurs, une détérioration des os et, parfois même, la perte de dents.

Une négligence prolongée entraîne de coûteuses procédures de restauration.
Il est imprudent d’attendre jusqu’à ce que des douleurs se manifestent .
La maladie parodontale est indolore et affecte 75 % de la population.