Prise en charge de la douleur

Clinique dentaire Paris

La prise en charge de la douleur peut être réalisée à de nombreux niveaux :
MEOPA, dialogue ouvert, mise en confiance, ambiance de traitement chaleureuse ou musicale, hypnothérapie ou état modifié de conscience, exposition aux ions négatifs entrainant une réelle diminution du stress.

Le confort psychologique du patient passe aussi par la gestion en confiance du volet financier du traitement.

La douleur diminue si la confiance s'instaure entre patient et thérapeute.

La sédation consciente

Méopa : MÉlange Oxygène Protoxyde d'Azote est un gaz incolore.
Ses propriétés apaisantes en font un outil de choix dans la réduction de l'anxiété face aux soins.
 
Le sentiment d'euphorie qu'il génère crée un sentiment d'amnésie tout en conservant l'état vigilant et les réflexes nécessaires inhérents aux phases de traitement.
 
Le gros intérêt du Méopa est de pouvoir réserver une sédation consciente  permettant au patient un retour à son domicile sans encombres, ce de par sa rapidité d'action et surtout sa dissipation rapide après arrêt de l'exposition.

L'explication entraine la dédramatisation des actes de soins

Le temps passé à l'explication des plans de traitement à l'aide de mots simples, compréhensibles par tout un chacun est la base de ce processus.
Si on ne peut mentir au patient sur l'importance des thérapeutiques, une empathie vraie et une vraie compréhension de l'autre permet toujours l'obtention de son adhésion.

Cet accompagnement doit aussi passer par l'intelligence des soins à délivrer. Ainsi,
un réel dialogue doit s'établir afin de connaitre les moyens financiers du patient, ce qui évitera ainsi au praticien l'émission de solutions intenables et au patient la frustration d'être face à un traitement qu'il ne peut pas s'offrir.

Hypnothérapie et Ionisation négative

L'état modifié de conscience obtenu par l'hypnose permet à l'esprit de se rattacher à un souvenir plaisant pendant les soins qui vient masquer ou distendre de la réalité des sensations, permettant ainsi au praticien de réaliser ses actes en toute tranquillité.

Pour le patient l'association de l'hypnose et de l'exposition à une vague d'ions négatifs
entraine une vraie diminution du stress et des réactions anxiogènes.

Si les vertus de l'hypnose sont bien connues et depuis longtemps du grand public, il n'en est pas de même de celles des ions négatifs. À l'exposition, l'impression ressentie est celle de la libération de cette pression que l'on ressent juste avant l'orage à l'arrivée de la pluie.